• La Légion d'Honneur à C. Engels

    http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/10/2025900-la-legion-d-honneur-a-c-engels.html :

    La Légion d'Honneur à C. Engels

     

     

    "Dernièrement, à la maison de retraite Edenis à Beauzelle, le général Olivier Salaün, délégué militaire départemental de la Haute-Garonne, a remis à Constant Engels  http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=67391 les insignes d'officier dans l'ordre de la Légion d'Honneur (cf. notre photo ci-dessus). Une cérémonie qui revêtait un caractère bien particulier dans la mesure où Constant Engels est l'un des 18 derniers compagnons de l'ordre de la Libération encore vivants à ce jour. Il fut un témoin privilégié de ces conflits auxquels il prit part personnellement durant de longs mois sous la bannière de la France Libre.

    Acteur majeur des combats de la France libre, la promotion comme officier dans l'ordre de la légion d'honneur de Constant Engels, revêt donc un caractère particulièrement symbolique. Fin juin 1940, alors que le maréchal PETAIN a annoncé l'armistice, Constant Engels, décide de poursuivre le combat, il s'engage alors dans les Forces Françaises Libres (FFL). Il est alors incorporé dans l'artillerie des FFL, comme second canonnier, et participe aux opérations de Dakar et du Gabon de septembre à novembre 1940.

    Le 7 juin 1942, durant la campagne de Libye, observateur et opérateur radio au sein du 1er régiment d'artillerie coloniale, Constant Engels supporte pendant deux heures, sans recevoir de soins, une grave fracture du tibia droit. Pour son action et la haute valeur de son engagement dans l'œuvre de la libération de la France et de son Empire, il reçoit en 1942, la croix de la Libération et le titre de compagnon de la Libération."

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :